- Le chemin de ronde -
La structure principale :

   La muraille est principalement constituée d'un chemin de ronde continu crénelé, large de cinq mètres en moyenne. Son tracé et les matériaux utilisés s'adaptent au relief rencontré. Ainsi, selon l'âge et la position de la muraille, elle peut être en terre damée, en pierre ou en brique (voire en roseau et en feuille de palme dans le désert de Gobi). Elle est haute de 7 à 8 mètres pour une épaisseur de 5 à 6 mètres. La plate-forme est assez large pour laisser le passage à cinq cavaliers de front. Des escaliers étaient répartis régulièrement le long de la muraille, à proximité des tours de défense quand il n'y avait pas de rampe. Ils étaient protégés par un tunnel voûté percé dans l'épaisseur de la muraille. Le drainage de l'eau n'était pas laissé au hasard. Des gargouilles, taillées dans de grosses pierres, éjectaient l'eau à l'extérieur. L'eau évacuée atterrissait sur des pierres au sol dont le rôle était d'empêcher l'eau de pénétrer dans les fondations. Pour protéger les gardes qui patrouillaient sur des portions de muraille sans tours, les Chinois fabriquaient des abris en bois appelés Pu fang.  + de photos ... 

Escalier d'accès à la muraille
              Accueil   |  Contact   |  Plan du site    | Copyright © 2005-2014 Duret Hubert