Merci de l'intérêt que vous portez à l'égard de ce site et n'hésitez pas à laisser un message sur le livre d'or.
Auteur : DURET Hubert - Contatc : webmaster@gwoc.info
Ce document est extrait du site www.gwoc.info.
 
- Le tourisme -
A qui le tour ?

   Chaque année, la muraille reçoit des centaines de milliers de visiteurs. Cette économie prospère fait survivre la muraille, mais l'érode néanmoins. Tous les voyages touristiques comprennent le tour de Pékin et des murailles environnantes. Les endroits les plus fréquentés sont les passes (Juyongguan, Xifengkou, Jiayuguan, Shanhaiguan). Mais ces sites sont dénaturés : les parties abruptes sont équipées de rampes, des tours sont transformées en magasins de souvenirs. La visite de la Grande Muraille ne s'apparente pas vraiment à une promenade de santé, mais plutôt à un parcours du combattant vu les milliers de marches de hauteur inégale que l'on doit monter et descendre en essayant de se forger un passage entre les nombreux touristes.

La muraille, victime et dépendante du tourisme

 Version imprimable  
Merci de l'intérêt que vous portez à l'égard de ce site et n'hésitez pas à laisser un message sur le livre d'or.
Auteur : DURET Hubert - Contatc : webmaster@gwoc.info
Ce document est extrait du site www.gwoc.info.